mardi 21 juillet 2015

Il était une fois, Eliana et le précieux coupon...


Au début de cette longue histoire, il y a un tissu.

Lors d'une virée chez Tissu Myrtille l'an dernier, je tombe en arrêt devant un tissu, un voile très transparent de je ne sais plus quoi, avec un imprimé en dégradé de bleu et blanc. Je reste 5 minutes à l'admirer et puis je passe mon chemin. C'était à l'époque où j'avais pris de bonnes résolutions : pas de tissu transparent ni glissant, bref ch***t à travailler. Quelques jours plus tard, je pensais encore à ce tissu et je me suis dit "Si tu vas pas le chercher maintenant, tu vas le regretter". Je pars donc sur un coup de tête, heureusement le rouleau était toujours là et j'ai pu acheté 2 m de ce fameux tissu (que n'ai jamais revu après d'ailleurs). Il est donc devenu mon plus précieux tissu du stock.

Je l'ai laissé poireauté un bon moment car je n'ai jamais trouvé le patron qui lui correspondait. Et puis une certaine appréhension et un manque de confiance en mes capacité de couture me faisait toujours reculer... jusqu'à maintenant.

Le patron Eliana de Pauline Alice, sorti l'hiver dernier, fait partie de mes patrons coup de cœur, ceux que j'achète dès leur sortie sans me poser de question. Cette robe est simple mais très élégante. J'aime autant la version manches longues que sans manches. C'était décidé, le précieux tissu deviendra une Eliana d'été!

★ ★ ★

C'est là que les choses sérieuses commencent car pas question de se planter avec ce tissu.
Première étape, la prise de renseignement. J'ai vu peu d'Eliana sur le net et encore moins de celle sans manches. Dans tous les articles, les couturières parlaient de problèmes d'emmanchures trop basses (comprendre on voit le soutif). C'est mauvais signe.

La deuxième étape est donc la réalisation d'une toile. J'ai toujours du mal avec le tableau de tailles des patrons de Pauline. Il y a une sacré différence entre les mesures du corps et celles du vêtement fini. Ça m'a valut quelques mauvais choix avec ma première Camí. Ici, l'aisance est encore plus grande que d'habitude. J'ai décidé de tester avec une taille 34 (alors que j'ai fait ma seconde Camí avec un 36/38).
Résultat, la robe était encore trop ample, trop blousante, ce qui accentuait la taille des emmanchures qui étaient, comme tant redouté, trop basses.

J'ai donc fait quelques modifications. Le buste a été raccourci pour faire moins blouser le haut. Les côtés ont été rabotés, de 3.5 cm en haut tout en rejoignant la taille normale (ça fait donc 14 cm en moins sur tout le tour!). J'ai redessiné très légèrement l'emmanchure dos pour l'adapter à ce changement. J'ai découpé la taille 38 pour la jupe (en rejoignant la taille 34 à la taille) car je voulais la jupe plus volumineuse pour tirer parti de mon tissu bien fluide.

L'emmanchure tombe où il faut maintenant.
★ ★ ★

Mon tissu étant transparent, j'ai entièrement doublé la robe avec du voile de coton bleu foncé (parce que le blanc rendait mon tissu tout fade!). J'ai superposé les pièces jumelles pour les travailler comme si elles n'en formaient qu'une sauf pour la jupe.

Côté réalisation, il n'y a pas de difficulté particulières. J'ai fait le biais avec le voile de coton bleu pour qu'il soit bien souple. Je l'ai d'ailleurs fait plus large que dans le patron parce que plier un biais de 2cm en 4 et le coudre c'est carrément pas facile.

La fente du dos

J'ai aussi fait différemment pour la taille élastiquée. J'ai formé la coulisse en assemblant les marges de couture ensemble au lieu de les rabattre vers le haut et les piquer sur le devant, comme indiqué. Ça évite qu'une couture apparaissent sur l'endroit (ce que je ne trouvais pas joli).
Enfin, je n'ai pas mis de poches pour ne pas alourdir le tombé de la jupe.

★ ★ ★

J'arrive à la conclusion de cet article ...désolé pour ce pavé.

Je suis un petit peu déçue par le patron en lui-même. On peut considérer qu'il n'est pas très bien taillé puisque j'ai dû prendre une taille 34 et retoucher encore la robe. Et enfin pour moi, les deux versions, manches longues et sans manches, ne peuvent pas cohabiter sur la même base de patron dans l'état actuel à cause de l'aisance importante. J'aime beaucoup le style et les patrons Pauline Alice mais j'ai l'impression que celui-ci n'a pas eu le même niveau d'attention.

Bon heureusement le résultat est bien là. C'est une de mes robes préférées pour la belle saison. J'adore le tissu et je suis très contente d'avoir réussi à le mettre en valeur en l'agençant de cette manière.

Les photos ont été prises dans un endroit insolite.
Mon homme m'a emmené dormir dans une bulle en hauteur pour mon anniversaire ❤

Voilà une réalisation en moins dans ma liste d'été.
Bonne semaine!


Patron :   Eliana _ Pauline Alice
Taille : 34 -34- 38
Modifications :   buste raccourci de 2 cm,
coté sous les emmanchures raccourcis de 3.5 cm,
emmanchure dos retravaillée,
pas de poches
Fournitures :   voile imprimé Tissu Myrtille,
   voile de coton Mondial Tissu,
élastique du stock

16 commentaires:

  1. Wahou! Je comprends que tu aies flashé sur le tissu! Il est superbe!
    Heureusement que tu avais fait une toile, parce que ce patron a eu pas mal de modifications... C'est le genre de truc qui me fait assez peur d'ailleurs!
    Le résultat est top! Et oui, j'aime le bleu et les dégradés alors forcément, cette robe ne pouvait que me plaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!
      J'ai tendance à faire souvent des toiles avant de me lancer sur le vrai tissu, surtout quand le patron/modèle est un peu casse-gu**le comme ici. Ça peut faire peur mais ce ne sont pas de grosses modifs (ma hantise c'est de devoir toucher aux manches, ici ça va ^^)

      Supprimer
  2. J'ai cousu Eliana en 36 comme toi et elle ne me va pas du tout! Mais je n'ai eu (encore autant de courage que toi. Il faut tout la reprendre. Quand je l'ai cousue, je n'ai lu personne à part toi qui disait que les emmanchures étaient trop larges. Elles le sont sur la mienne aussi et effectivement , on voit le soutif. Pffff, ça m'énerve aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ça chez Sandra et chez deux ou trois blogueuses anglophones. C'est assez pour moi pour me méfier. J'espère que tu arriveras à rendre la tienne portable.

      Supprimer
  3. Eh ben! Tu la voulais ta robe dans ton beau tissu et grâce à ta persévérance tu l'as eue!! Bravo! Elle est vraiment réussie. J'aime beaucoup tes choix (de doublure, de biais, de coulisse faite en assemblant les marges-quelle idée en or!!...)!
    Et sinon, c'était comment cette nuit dans une bulle? Vous ne vous êtes pas réveillés aux aurores?

    Et aussi: bon anniversaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'a pas été facile mais je l'ai! Merci pour les compliments et pour mon anniv.
      La nuit dans la bulle c'était vraiment surprenant et très sympa. Malheureusement il y avait des nuages donc nous n'avons pas pu admirer les étoiles. Et oui le réveil est assez tôt ^^
      Je trouve que c'est un beau cadeaux pour un anniversaire (pour une personne ou un anniv de mariage par exemple). A refaire (par contre il faut éviter les période trop chaudes sinon on étouffe dans la bulle, nous ça allait)

      Supprimer
  4. Malgré toutes ces péripéties tu as vaincu et le résultat est là :-)
    ta robe est tout simplement sublime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Ça fait plaisir de te revoir par ici!

      Supprimer
  5. Je trouve que ça fait quand même beaucoup de modifications apportées, surtout que ce n'est pas pour adapter à ta morphologie mais pour pallier à un problème du patron. En plus du fait que tu as coupé la taille 34 qui n'est pas ta taille habituelle.
    Enfin malgré ces défauts du patron ta robe est une belle réussite et le tissu convient parfaitement ! (heureusement que tu avais fait une toile !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi. Par contre si je fais la version manches longues, je ne pense pas modifier les emmanchures comme ici. Mais je suis bien contente d'avoir fais une toile, de toute façon j'en fais presque tout le temps maintenant.

      Supprimer
  6. Je comprends ton craquage : ce tissu est superbe ! Ton Eliana est très réussie ! Bravo pour toutes ces modifications. Cadeau d'anniversaire très sympa et très original, ton homme a eu une bonne idée !

    RépondreSupprimer
  7. Superbe tissu pour une jolie robe d'été ! Sympa la bulle, ça doit faire bizarre de dormir là-dedans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! En fait on s'habitue assez vite.

      Supprimer
  8. Tu as bien relevé le défi, malgré les difficultés, et ton tissu est bien mis en valeur. J'aime particulièrement le décolleté devant et dos. Merci de ton avis sincère et documenté sur ce patron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'aime beaucoup ces parties là de la robe aussi.

      Supprimer

Vos petits mots sont lus avec plaisir et vous trouverez mes réponses dans le fil de commentaires.
Blogger ne permettant pas l'envoi de mail automatique, vous pouvez cocher la case "M'informer" si vous voulez être notifié de la réponse.