vendredi 4 juillet 2014

Macis tunique

L'été s'est enfin installé et c'est l'occasion de passer des journées entre dedans et dehors, entre balcon et canapé, entre lecture et promenade, bref c'est les vacances. Il y a une tenue que j'adore dans ces cas là, c'est le combo leggins court + tunique en jersey. C'est une tenue hyper confortable et légère, une seconde peau en fait. Bon j'ai le leggins mais pas de tunique adéquate.

Après avoir légèrement galérer sur mon pantalon corail, c'était le projet idéal. Pour avoir une tunique agréable mais élégante tout de même, j'ai opté pour le haut Macis, que j'avais déjà réalisé ici. Alors voilà, mesdames et messieurs, je suis fière de vous présenter le Macis en mode "tunique farniente".





Je suis parti du patron de base que j'ai rallongé en suivant les indications de Christelle, qui a fait un tuto pour transformer Macis en robe. L'article se trouve ici et il arrive pile poil au bon moment. Évidemment, je l'ai moins rallongé qu'elle. 

Autre modification, vous l'aurez remarqué, l'ajout d'une petite ceinture coulissée. Alors là je suis assez fière car je ne savais pas trop où j'allais. J'ai donc fait deux boutonnières au milieu devant, à hauteur de ma taille. Ce passage a été assez délicat, autant vous dire que les boutonnières dans du jersey tout mou et fin c'est pas la joie. Une est très moche et l'autre...comment dire, mon tissu s'est enfoncé dans la plaque d'aiguille...arg. J'ai passé 10 minutes à le retirer puis à défaire les fils et j'ai recommencé (oui oui) en mettant du papier de soie entre les griffes et mon tissu...c'est beaucoup mieux. Donc non, vous ne verrez pas les boutonnières de près, mais franchement ça passe. J'ai ensuite cousu une bande sur l'envers pour faire la coulisse et j'ai insérer une bande de jersey dont j'ai laissé les bords bruts. J'ai mis quelques perles du stock pour animer un peu. Ma foi, je trouve ça bien.




La coulisse sur l'envers.
Et pour finir avec les modifs, il faut que je vous parle des emmanchures. Sur mon précédent haut, je les trouvais trop serrées. Pour éviter cette entaillage d'aisselles, j'ai modifié sur le patron directement, raccordant la taille 36 des coutures latérales avec la taille 34 des emmanchures, de façon à se qu'elles soient plus creusées. Ça fonctionne bien, il faut juste veiller à ce que les coutures latérales fasse bien la même longueur.

Et puis la dernière fois j'avais un peu loupé mon ourlet à cet endroit : il faut simplement replier le tissu et coudre, c'est pas compliqué mais bon c'est comme ça. Donc là j'ai recoupé les marges de coutures à cet endroit (1cm) et j'ai posé une bande à cheval sur le tissu. J'ai été bien inspiré car le rendu est très net et plus solide.




La réalisation s'est bien passée comme l'autre fois, à part l'épisode des boutonnières. Cette fois j'ai opté pour mettre les bretelles. J'ai utilisé un jersey fin du stock, utilisé pour un t-shirt plantain. J'ai terminé par un ourlet roulotté "laitue" en blanc parce que 1) je n'ai pas vraiment de choix en fils de surjeteuse et 2) Ça permet de réveiller un peu cet uni gris/violet.


Je suis très contente du résultat et notamment de mes finitions. Je me suis améliorée avec ma surjeteuse et les vidéos postées par Christelle pour l'assemblage du bandeau m'ont bien aidé. Grâce à mes modifs au niveau des emmanchures, je ne ressens aucune gêne. Bref, cette tunique me plait beaucoup et va bien m'accompagner tout été. En plus tout le matériel vient de mon stock donc c'est tout bénéf!

Patron : Macis _ Christelle Beneytout   
Taille : 36 et 34 aux emmanchures
Modifications : 12cm plus long, biais aux emmanchures, ceinture coulissée  
Fournitures :    jersey du stock (Butinette), perles 
Coût :  0€  

On est sorti prendre les photos à l'heure où les ragondins du coin sortent alors voilà quelques photos bonus!




2 commentaires:

Vos petits mots sont lus avec plaisir et vous trouverez mes réponses dans le fil de commentaires.
Blogger ne permettant pas l'envoi de mail automatique, vous pouvez cocher la case "M'informer" si vous voulez être notifié de la réponse.