mardi 1 septembre 2015

La petite blouse en plumetis


Enfin j'ai une nouvelle blouse dans mon dressing!

Je vous l'avais dit, ce genre de hauts me manquaient cruellement. En farfouillant sur le site de Burda, je suis tombé sur ce patron, que j'ai immédiatement acheté en téléchargement.



J'aime tout dans cette blouse façon chemisette : le col en V, les fronces, les petites manches et les boutons devants. Le style est, en plus, parfaitement compatible avec le boulot.


Le modèle ne comportant pas de pinces, un tissu léger et fluide est obligatoire sous peine de ressembler à une boîte (vous auriez dû voir ma toile...). J'avais un peu peur du décolleté plongeant. Comme il est étroit, c'est correct mais il faut faire attention quand on bouge. Je porte donc un débardeur en dessous pour plus de sécurité.


★ ★ ★
Voici quelques photos des détails.

L'encolure

Les fronces aux épaules

La fente dans le dos des manches.
Ici j'ai triché un peu puisque je n'ai pas fait de boutonnières mais j'ai cousu le bouton directement sur les deux épaisseurs.
★ ★ ★
Et pour finir, quelques détails techniques.

Le col est sensé être coupé en une seul pièce, dans le biais. Vous imaginez le gaspillage de tissu! Je l'ai coupé en deux pièces que j'ai assemblées. Il y a donc une couture au niveau du milieu dos qu'on ne voit pas vraiment et mon coupon est sauvé.
Autre chose, il devait être entoilé sur la totalité de la surface. Pour qu'il ne devienne pas trop rigide, je n'ai entoilé que la moitié dans le sens de la longueur.

Le modèle parait simple à coudre mais le montage du col est vraiment particulier. La parementure de patte de boutonnage est intégrée au devant, ce qui rend la construction difficile. Tout se joue au millimètre pour faire coïncider le col avec le bord devant.
Il faut obligatoirement bâtir toutes les épaisseurs à assembler. Je conseille également de réaliser une couture de maintien au niveau de l'encolure et de la cranter pour pouvoir bien aligner le bord avec le col.
Si je refais ce modèle, je séparerais le devant et la parementure en deux pièces distinctes (en rajoutant les marges de couture nécessaires) pour que ce soit plus facile.

★ ★ ★

Au départ, je pensais que la blouse serait plus ajustée, ce qui est stupide puisqu'il n'y a pas de pinces. J'ai donc été déçue environ 2 minutes avant de me rendre compte que même si ce n'est pas ce que j'imaginais, elle était très chouette. J'aime beaucoup l'association avec un pantalon blanc. Cette blouse est parfaite pour la mi-saison et avec un gilet, je la porterais encore plus longtemps! Mais maintenant j'ai envie d'une petite chemisette plus cintrée!

Bonne semaine, moi je pars en vancances!!

Caliclo

Taille : 36
Modifications :   -
Fournitures :  coton plumetis parme Mondial Tissu,
boutons et thermocollant du stock

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cette blouse et le tissu est parfait.
    Par contre, je comprends ce que tu veux dire à propos de l'ajustement. C'est vrai qu'une pince poitrine aurait aidé à rendre le devant moins "flou". Mais le résultat est chouette quand même!

    RépondreSupprimer
  2. Très jolie blouse ! Même si elle n'est pas ajustée, ce n'est pas choquant du tout et elle te va très bien, avec cette couleur en plus.

    RépondreSupprimer
  3. Très mignon! J'aime bien aussi ce genre de haut où les pinces ont été remplacées par des fronces. Le côté "flou" donne une allure plus décontractée et c'est l'idéal pour porter par-dessus un pantalon. Quant à l'encolure, je veux bien croire que ce n'était pas évident à réussir mais tu t'en es très bien sortie, la croisure est très harmonieuse.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots sont lus avec plaisir et vous trouverez mes réponses dans le fil de commentaires.
Blogger ne permettant pas l'envoi de mail automatique, vous pouvez cocher la case "M'informer" si vous voulez être notifié de la réponse.